Multiplier event IEUME

Le premier événement multiplicateur a eu lieu le mercredi 21 avril 2021, en ligne ciblant les associations de migrants et de réfugiés, les services de travail social, les centres de soutien aux migrants, les associations, les prestataires de formation pour adultes, les réseaux, les représentants des communautés locales, les réseaux, les fonctionnaires, les universitaires, les organisations de la société civile. Les objectifs du séminaire étaient de familiariser ces acteurs clés avec les buts et les objectifs de l’IEUME, de commencer à construire le cercle d’influence et de susciter le soutien aux objectifs du projet, en tant que promoteurs et multiplicateurs potentiels. Ce premier événement a réuni 8 parties prenantes locales et 4 représentants d’AMSED.

Le programme de ce premier événement multiplicateur était :

  • Première partie : présentation de la plateforme numérique https://www.ieume.com/fr/
  • Deuxième partie : atelier pratique  » comment utiliser la plateforme numérique par les participants  » et remarques éventuelles des parties prenantes.

Conclusion de l’événement : un deuxième événement multiplicateur aura lieu le vendredi 23 avril 2021, cette fois pour les bénéficiaires de la plateforme : réfugiés, migrants économiques, demandeurs d’asile. D’autres ateliers pour les demandeurs d’emploi pourraient être organisés afin qu’ils puissent intégrer le fonctionnement de la plateforme (notamment en cas de problèmes linguistiques).

Partie 1 : Présentation de la plateforme numérique

Projet européen IEUME qui a créé plusieurs résultats, notamment une plateforme de formation en ligne gratuite pour les personnes issues de l’immigration (réfugiés, migrants, demandeurs d’emploi) sur des sujets tels que :

  • l’employabilité,
  • les principes démocratiques
  • l’engagement civique
  • l’accès aux droits dans l’UE
  • les systèmes de gouvernance,
  • les institutions européennes
  • la culture européenne.

Il s’agit d’un projet soutenu par Erasmus +.

Cette formation est destinée aux personnes qui travaillent en contact quotidien avec des personnes issues de l’immigration dans le cadre de leur insertion socioprofessionnelle. En effet, les salariés et bénévoles de l’Amsed peuvent représenter un relais pour l’information et la diffusion de cette plateforme.

L’idée générale est de diffuser les résultats de ce projet auprès des professionnels qui accompagnent les migrants. L’objectif de l’IEUME est de renforcer la participation civique et sociale des migrants dans l’Union européenne par le biais de supports pédagogiques innovants.  Ce projet est né il y a deux ans avec le contexte européen (20 millions de ressortissants de pays tiers vivant dans l’UE et représentant 4% de la population totale). Malgré les efforts déployés, ces ressortissants de pays tiers continuent à rencontrer des obstacles tant professionnels que sociaux dans leur intégration. L’objectif général du projet est donc de contribuer à une meilleure intégration des migrants, des réfugiés et des demandeurs d’asile, c’est-à-dire de toutes les personnes originaires d’un pays tiers hors de l’UE, afin de créer une boîte à outils pour la faciliter…

Il y a plusieurs partenaires dans le projet :

  • France
  • Malte
  • Chypre
  • Allemagne
  • Diverses ONG et associations locales

Ainsi, plusieurs productions intellectuelles ont été réalisées grâce à ce projet :

E-booklet : un livre en ligne qui comprend une étude des statistiques sur l’intégration des migrants. Cet e-book recense les formations qui existent au niveau européen par pays (par exemple, quelles formations sont disponibles en France ? au Portugal ? etc.), et regroupe les rapports nationaux sur les politiques d’intégration. Ce sont des supports qui peuvent aider dans l’accompagnement.
Programme d’études
Plateforme numérique et application sur smartphone (qui fait l’objet de cette réunion). Cette plateforme a été gamifiée, c’est-à-dire que c’est une plateforme numérique basée sur des jeux. L’application est téléchargeable sur tous les smartphones (du même type que Duolingo).
Outils de l’IEUME pour l’évaluation, la validation et la reconnaissance des compétences. Suite aux différents programmes d’études suivis par les participants, des outils de validation et de reconnaissance des compétences au niveau européen seront mis en place.
Kit d’adaptation et de politique

Les différentes formations sont au nombre de 5 et étaient basées sur :

L’UE et le système de gouvernance
L’employabilité
L’accès aux droits
La culture
Les principes clés de la démocratie et de l’engagement civique

Une fois sur la plateforme e-learning, vous pouvez choisir votre langue et 5 onglets apparaissent, c’est-à-dire les 5 thèmes de formation. A première vue, les objectifs et les résultats attendus du module apparaissent. Le résumé général du modèle apparaît également. On peut voir si c’est l’équivalent de crédits de validation, ce qui peut être intéressant pour les CV des migrants. L’idée est que c’est une plateforme interactive, et de tout étudier sur un thème et ensuite de faire des jeux et des quiz pour voir si les participants ont tout compris et intégré. Toutes les langues ne sont pas disponibles sur la plateforme car le but principal est que le participant apprenne via la langue de son pays d’accueil. Les modules sont parfois visuels pour pallier le problème de la langue. Plus les participants progressent dans les jeux, plus le niveau augmente et nécessite une connaissance de base de la langue du pays d’accueil car l’objectif est avant tout d’améliorer l’intégration des participants, ce qui passe par l’apprentissage de la langue. Pour ceux qui ne maîtrisent pas l’informatique, une application pour smartphone est disponible. Il existe également un guide d’utilisation pour savoir comment l’utiliser. Pour accéder à la plateforme, il faut s’inscrire via son email ou via Facebook, Gmail par exemple. L’utilisation est assez rapide et intuitive.

Deuxième partie : Atelier sur le « mode d’emploi de la plateforme » et remarques

Les participants de l’événement multiplicateur ont été divisés en deux sous-groupes pour voir comment s’inscrire, tester l’outil et choisir un thème qui les intéresse pour avoir des retours d’expérience de professionnels de l’insertion.

Pour certains, le site est bien fait mais le site n’est pas assez vulgarisé pour le public FLE.  Il pourrait être bon de commencer par le quiz puis que l’accompagnateur du réfugié fasse les explications, afin que le bénéficiaire ne soit pas perdu. Le langage devrait être simplifié, mais c’est un outil très intéressant à utiliser en groupe avec un animateur qui explique et plusieurs réfugiés.

C’est un support très intéressant qui mérite d’être testé auprès du public migrant.