Pratique des éco-gestes dans le cadre de Erasmus+

Suites au séminaire « Changeons nos comportements, pas le climat », voici une sélection de recommandations visant à bonifier nos pratiques en matière d’environnement dans le cadre des programmes Erasmus +.

En effet, conscient-e-s de la nécessité d’être attentifs aux gestes du quotidien afin de préserver nos ressources naturelles et soucieux-e-s de l’impact de ces petites actions réalisées à l’échelle individuelle, voici un extrait de bonnes pratiques qui pourraient se synthétiser par l’adage « partir des besoins ». Ces pratiques individuelles pourraient, pour certaines d’entre elles s’élargir et s’appliquer dans le cadre du programme Erasmus +

 

Concernant la consommation :

  •  Favoriser la consommation de produits locaux et de saison et si possible issus de l’agriculture biologique;
  • Réduire sa consommation de viande en proposant des menus végétariens au moins une fois par jour pour tout le monde
  • Récupérer ou réutiliser du matériel pédagogique d’anciens projets.

  • Réduire sa consommation de papier : imprimer recto-verso, deux page par feuille et ou sur du papier brouillon
  • utiliser des produits réutilisables pour la restauration ou encore les sessions : exemple les éco-cups, sac en tissus

 

 

                                            A titre individuel, et pour aller plus loin, il est également possible de :

  • Utiliser des matières naturelles pour s’habiller, son logement etc
  • récupérer des légumes dans les supermarchés
  • Offrir des graines ou des plantes plutôt que des fleurs

  • Avoir un potager chez soi … ou des jardinière sur ses rebords de fenêtre et balcons
  • Donner  ses objets non utilisés

 

 

A titre individuel, réduire sa consommation en eau implique de :

  •  prendre des douches plutôt que des bains. Attention les douches doivent être rapides pour réellement faire des  économies (une douche classique consomme 15 à 20 litres par minute. Une minute de moins par douche et par  personne peut faire économiser 20×365 = 7300 litres par personne et par an !), Un bain quant à lui représente environ  150L d’eau potable
  • récupérer de l’eau de pluie pour arroser ses plantes, tirer la chasse etc
  • faire pipi dans la douche ; cela économise 7L d’eau
  • installer des mousseurs sur les robinets et pommeaux de douche afin de réduire le débit
  • fermer le robinets quand on se brosse les dents ; 3 min d’eau qui coule, c’est 40L gaspillés
  • repérer les fuites ; un robinet qui goutte pendant un an, c’est 35 000L d’eau potable gaspillée
  • Profiter du lave-vaisselle : un lave-vaisselle récent utilise 20 litres d’eau alors qu’il en faut 50 pour faire la vaisselle à la main (pour un foyer de 4 personnes)

A retenir, seulement 7 % de l’eau potable utilisée quotidiennement par les ménages sert à notre usage pour s’alimenter ou boire, tout le reste est utilisé à des fins de nettoyage.

 

D’un point de vue énergétique :

  • éteindre ses écrans, la lumière ; un écran de télé en veille consomme encore 30 % de sa consommation normale ; un écran d’ordinateur c’est 15%
  • programmer la veille de ses écrans afin qu’il se mette en sommeil après 2 min d’inactivité
  • débrancher ses appareils électriques non utilisés (chargeurs, ) : idem 30 % de consommation économisé par appareil
  • utiliser les escaliers plutôt que l’ascenseur ; cela renforce le fessier !

 

 

Déchets

  • trier ses déchets
  • composter ses matières fermentescible , en moyenne c’est 70 % de nos déchets !
  • faire des toilettes sèches
  • utiliser des matériaux réutilisables/lavables : cotons, couches, mouchoirs
  • Ne pas jeter ses mégots par terre. Un mégo peut contaminer jusqu’à 500L d’eau quand il est jeté dans un égout.
  • Mettre ses déchets spécifiques (batterie, électroménager …) à la déchetterie

 

 

Dégager moins de CO2 en :

  • faire du stop ou du covoiturage : cela remplit plus les voitures- utiliser les transports publics : un bus remplace en moyenne 40 voitures
  • utiliser des sites comme couchsurfing ou Airbnb pour éviter les hôtels qui consomment beaucoup

 

 

 

                                         Habitat : parier sur le futur

  •    investir dans une maison écologique/bioclimatique/à énergie positive
  •    investir dans des panneaux solaires et / ou photovoltaique
  •    installer des éoliennes

 

 

Nouvelles Technologies

  • Trier ses mails : 30 mails stockés sur un serveur, c’est l’équivalent énergétique d’une ampoule laissée allumée pendant 24h. Alors on supprimes ses vieux messages des boîtes de réception en d’envoi !
  • Ne pas poster trop de données sur internet et les réseaux sociaux, cela encombre les serveurs !
  • Favoriser la biodiversité en installant des espèces locales et mellifères, construire des hôtels à insectes, des refuges pour les oiseaux ou les chauves souris ! Ces animaux prendront soin de votre jardin !

 

 

 

Partager son expérience avec ses proches : donner des idées aux autres, économiser de l’argent, parler des difficultés rencontrées, se donner des conseils, faire connaître ses pratiques, convaincre ses proches.