Séminaire international « Économie Circulaire et Employabilité des Jeunes Défavorisés » – des outils tangibles et intangibles pour sensibiliser la jeunesse aux nouveaux modèles économiques

Un séminaire organisé par AMSED et soutenu par le programme Erasmus + sur la thématique de l’économie circulaire a eu lieu du 2 au 11 juillet à Strasbourg. Plus d’une quarantaine de jeunes et acteurs de jeunesse venus d’Europe, de Méditerranée et du Caucase ont pris part au projet et ont partagé leurs idées sur les sujets de transition écologique, développement durable et économie circulaire.

Dans différents ateliers interculturels et à travers des méthodes d’apprentissage interactives, les participants ont échangé, discuté et partagé des bonnes pratiques nationales et internationales existantes dans l’économie circulaire et qui sont génératrice d’emplois solidaires.

Pendant ces 10 jours, les travailleurs de jeunesses ont échangé avec les experts locaux Simon Baumert, de l’Association Zéro Déchet Strasbourg, Jérémy Oliger d’Oxfam Strasbourg, Thomas Desmartin (Maison du Compost), Delphine Gass (Association Tad’âm), Joakim Couchoud (Sikle Composteurs), Fionnuala O’Brien, chargée de mission Objectif Zéro Déchet Zéro Gaspi de la Ville de Strasbourg, Alexandra Lopez – juriste chez JuriEst et spécialiste en accompagnement de création d’entreprises, Jeanne Barseghian – conseillère municipale, Parti Écologiste, et visité les pratiques locales – Envie, Boutique solidaire d’Oxfam et d’Emmaüs, Citiz – autopartage, Coopérative Coopalim, Jardins de la Montagne Verte et le Magazin Zéro Déchet BEEVRAC.

À la suite des activités pédagogiques de réflexion, de travail en sous-groupes interculturelles et de mutualisation des savoirs, les participants ont élaboré collectivement des recommandations pour répondre à la problématique du réchauffement climatique, qu’ils ont même eu l’occasion de présenter à l’élue locale Jeanne BARSEGHIAN (Groupe Ecologistes et Citoyens).

Ce projet a donné lieu à la création de partenariats et des idées de projets divers et innovants, tels qu’une startup en impression durable 3D, des campagnes de sensibilisation par des formations ou échanges de jeunes et la naissance d’un magasin de seconde main en Turquie.

Outre les recommandations, les jeunes participants ont créé un e-booklet sur les niches d’emploi en économie circulaire (selon les 7 principes de consommation) et un tutoriel sur la création d’une start-up en économie circulaire : outils tangibles améliorant le travail de jeunesse des associations partenaires au projet mais aussi de toute structure travaillant dans le domaine du développement durable et employabilité des jeunes.

Durant ce projet les participants ont vécu une expérience incroyable qui leur a permis de découvrir de nouvelles manières de vivre, de développer un esprit critique, d’interagir dans un environnement interculturel et bien plus encore.