Lutter ensemble contre les Fake News

Cet été 2019, à Strasbourg, une quarantaine de participants venus de toute l’Europe et d’ailleurs se sont réunis pour parler de la question des Fake-News.

Qu’est-ce que signifie Fake News ?

L’expression « Fake News » occupe une place importante dans le débat public et dans la société actuelle. Lancé par Donald Trump pour discréditer les médias et ses opposants politiques, ce terme a dominé l’élection présidentielle américaine de 2016. En France, la question des Fake News est également apparue à la dernière élection présidentielle et avec le mouvement des gilets jaunes à travers diverses rumeurs. Mais ce terme largement utilisé dans les médias a fini par être surutilisé.

Le séminaire a permis de partager des bonnes pratiques et de travailler en étroite collaboration afin d’acquérir des compétences clés et promouvoir des projets liés à la sensibilisation des jeunes aux Fake News. Il s’est déroule dans une ambiance conviviale et joyeuse, permettant aux participants de tisser des liens interculturels.

Ces temps d’échange pédagogiques ont été réalisées à l’aide de méthodes interactives :
▪ Des activités brise-glace et des ateliers de déblocage linguistique
▪ Des soirées interculturelles
▪ Des ateliers interactifs sur les questions liées à l’employabilité
▪ Des tables rondes et conférences
▪ Des visites en immersion dans les communautés locales
▪ Des rencontres avec des acteurs locaux, pour partager et travailler sur leurs bonnes pratiques

Et surtout, les participants ont pu rédiger des recommandations à l’intention des gouvernements, des décideurs, de la société civile et des médias sociaux sur la thématique.

Ce séminaire, par sa richesse et sa pluralité d’intervenants et d’activités, a permis aux participants de repartir avec des idées pleins la tête, et surtout avec des connaissances à appliquer sur le terrain et dans leur vie professionnelle, un plus-valus qui les aidera.

Premièrement, ils ont pu stimuler leur compréhension et leur analyse des réalités en tant qu’animateurs socio-éducatifs, et développer des techniques de sensibilisation auprès des jeunes à différents niveaux, du local à l’international, qu’ils pourront réutiliser dans leur pays d’origine.

Ensuite, cette formation a permis de donner aux participants et à leurs organisations les moyens d’acquérir de nouvelles compétences, de nouvelles attitudes, de nouvelles connaissances et de nouveaux moyens d’action, ainsi que des méthodes pour améliorer la qualité de l’éducation non formelle et amener les jeunes à porter un regard critique sur le sujet des Fake News.

De plus, les participants ont eu l’opportunité de créer des outils multilingues pour les adolescents et les jeunes, comme entres autres un quiz sur les fausses informations, un tutoriel pour la protection des Fake News, une boîte à outils de modules multimédias éducatifs sur le Web, qui permettront d’élargir la vision du monde pour les jeunes.

Enfin, ce séminaire a également permis d’élaborer de nouveaux projets pour sensibiliser les jeunes aux Fake News et à les sensibiliser à l’importance de l’information critique pour les jeunes. Ces projets seront une force lors de leur utilisation dans la sphère professionnelle des participants et des partenaires.