L’AMSED encadre le programme des délégués jeunes du Club de Strasbourg

Dans le cadre de la 17e réunion du Club de Strasbourg organisée à l’occasion du forum mondial de la démocratie, un programme dédié aux jeunes a été mis en place : le programme des délégués jeunes du Club de Strasbourg. Ce programme a permis à des jeunes strasbourgeois, mais aussi des jeunes issus de pays européens et africains de travailler ensemble sur la question des Fake news.

La délégation de jeunes a été accueillie à Strasbourg le lundi 4 novembre par les membres de l’AMSED. Durant 5 jours, les jeunes ont eu l’occasion de travailler ensemble sur la question des Fake news.
Ces derniers ont tout d’abord eu l’occasion de se familiariser avec le monde des médias. Ils ont ainsi pu visiter trois médias : ARTE, DNA et Rue 89. Ces rencontres ont permis aux jeunes de comprendre le métier de journaliste, d’introduire les notions de programmation, de vérification des sources et des informations. Les participants ont également eu l’opportunité de rencontrer Geneviève Daune-Anglard, journaliste au quotidien L’Alsace, et Yannick Meneceur, Conseiller en politiques de transformation numérique et d’intelligence artificielle au Conseil de l’Europe.

Les participants ont ensuite participé au forum mondial de la démocratie au Conseil de l’Europe, en assistant à la première session plénière :
« La démocratie dans le brouillard : disposons-nous de toute l’information nécessaire ? ».

Cette semaine à Strasbourg s’est finalement concrétisée par l’élaboration de recommandations en direction des élus, des médias et de la société civile. A travers ces recommandations, les jeunes promeuvent le développement de l’esprit critique face à la prolifération de Fake news dans les médias. Les jeunes ont enfin présenté ces recommandations lors de la 17e réunion du Club de Strasbourg.

Cette semaine, riche en découvertes humaines et culturelles, a permis à 15 jeunes issus d’univers différents de travailler ensemble autour d’une thématique et de concrétiser cette expérience par la création de recommandations concrètes.